Lorient. La pêche au bar tourne au conflit franco-français !

Les chalutiers pélagiques sont les oubliés des propositions françaises dans la négociation des quotas de pêche pour 2017 qui se déroulent à Bruxelles lundi et mardi.

Les ministres européens de la Pêche sont réunis depuis hier lundi à Bruxelles pour décider des quotas de poisson que les pêcheurs pourront pêcher l’an prochain, espèce par espèce, zone par zone. Ce sera le cas du bar, en Manche. La ressource est jugée fragile par les scientifiques.

Interdiction totale ?

Dès 2015, l’Europe a encadré la pêcherie, jusqu’à l’interdire aux chalutiers pélagiques (qui tractent à deux un seul et même filet) pendant les premiers mois de l’année. Quatre à six bateaux sont concernés à Keroman.

Pour 2017, la Commission européenne propose carrément une interdiction totale. Les bolincheurs (filet tournant) et les fileyeurs sont aussi visés. La France entend sauver les meubles. Sauf qu’elle a fait le choix, elle aussi, de laisser tomber les pélagiques et les bolincheurs. Dans le but de sauver les autres métiers.

« Discrimination »

Il n’en fallait pas moins pour faire sortir Éric Guygniec de ses gonds. Patron-pêcheur, il cogère des chalutiers pélagiques avec ses associés. « Le comité national des pêches, qui représente la profession au plan national, et la direction de pêches, qui dépend du ministre, ne proposent rien pour le pélagique. C’est honteux ! Cela revient à discriminer un métier, c’est totalement injuste et dangereux. »

Dangereux ? « Oui, reprend Éric Guygniec, car c’est la porte ouverte à interdire d’autres engins de pêche. Et cela crée la zizanie entre professionnels. Il n’y a rien de pire qu’une profession divisée, elle ne sait plus et ne peut plus se défendre. »

Rejeter le poisson à l’eau

Si les pélagiques n’obtiennent aucun quota, que feront-ils du bar qu’ils capturent par hasard en ciblant la dorade en Manche ? « Nous devrons le rejeter à l’eau. » Réponse de Bruxelles ce mardi.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s